mardi 4 octobre 2011

Et vous... vous faites quoi ce week end ?

Ce week end les électeurs sont invités à participer aux primaires socialistes... Et vous, vous faites quoi? To go or not to go... That's the question!

Selon un sondage TNS sofrès pour philosophie magazine, un bon Président de la République doit à ...
  • 92% être un homme de terrain, quelqu'un de pragmatique
  • 89% être capable de prendre des mesures de droite comme de gauche selon les circonstaces
  • 87% être un intellectuel, quelqu'un de cultivé
  • 67% être un français comme les autres, avec le même style de vie
  • 65% être capable de décider seul lors de situations de crises exceptionnelles
  • 58% savoir employer la force sans états d'âme à certains moments
  • 57% être capable d'aller contre l'opinion des français et les sondages
  • 51% avoir une personnalité extraordinaire, hors du commun

Un intéressant dossier dans le philosophie magazine de ce mois-ci sur "qu'est-ce qu'un bon Président" ... qui analyse et éclaire ce sondage.

Bon alors... On y va ou on n'y va pas voter pour ces primaires ?

mercredi 7 septembre 2011

Nuage de Tchernobyl en France: 25 ans de polémique

L'enquête sur le nuage Tchernobyl en France s'arrête, suite au non-lieu prononcé ce matin par la cour d'appel de Paris. En effet, elle estime qu'aucun lien n'a pu être établi entre le nuage et les affections constatées en France. Une décision vivement dénoncée par les associations de victimes.

Rétrospective des mensonges en cliquant ici ...

samedi 3 septembre 2011

La Ville 2.0 est née !

Nous sommes entrés dans l'aire du numérique, cela ne fait plus aucun doute. Le numérique est entré dans nos vies... et dans nos villes. À l’espace physique urbain tangible fait de béton, de briques, d’infrastructures d’acier, de réseaux de fluides, viennent se superposer des couches numériques, physiques (artefacts et réseaux) et informationnelles (données, flux, logiciels et services). Le câble, le cuivre du téléphone et la fibre optique, les réseaux hertziens Wi-Fi et Wimax, les antennes GSM et 3G, les satellites, les capteurs, les puces dans les objets, dans les espaces et demain dans les corps, les écrans publics, etc., forment l’infrastructure physique qui supporte l’internet et les réseaux mobiles. Sur cette « infostructure » vont naviguer des flux de données, d’images et de sons (y compris, bien sûr, la voix de la conversation téléphonique).


Les opérateurs de services urbains développent des systèmes d’information, des sites web, des services numériques. Les municipalités mettent en place des portails d’informations, des forums de discussions, des systèmes d’informations géographiques, installent des points d’accès Wi-Fi dans les jardins publics et les bibliothèques. Les blogueurs discutent de la ville, de ce qui s’y déroule. Sur les sites sociaux, il y discutent, y prennent rendez-vous, y organisent des événements. Les utilisateurs de Google Maps et des sites qui s’appuient sur ses cartes annotent les lieux, y ajoutent descriptions, commentaires, photos et vidéos. Certains enrichissent les cartes numériques des villes, notent les restaurants, les lieux de sortie, indiquent et renseignent les événements de la ville, utilisent les réseaux sociaux pour se retrouver, partager et échanger. Des capteurs mesurent la pollution, le bruit, les flux de véhicules et de personnes et bien d’autres données.


Presque toutes les innovations dans les services et les usages de la ville s’appuient sur le numérique et les réseaux. Le vélo ou l’automobile partagée, la ville durable, la démocratie participative, les nouveaux dispositifs culturels, les zones d’activité, les politiques sociales, etc., ont toutes un substrat numérique de plus en plus essentiel : des systèmes d’information, des canaux de communication multiples, des outils de mesure ou de modélisation, des services à distance et mobiles…


La ville 2.0 est née !


Le numérique ne tombe pas par mégarde sur la ville. Derrière ces mouvements s’exprime et s’accélère, une transformation profonde de nos modes de vie en ville, de notre mobilité, de nos pratiques sociales et de consommation, de l’organisation de notre temps privé et professionnel, du rôle et du fonctionnement des entreprises présentes dans la ville – mais aussi des acteurs publics et des gestionnaires d’infrastructures urbaines. Personne ne reste à l’écart de cette mutation des villes qui touche l’espace et les rythmes urbains, les liens sociaux, les services et les commerces, les loisirs et les transports, l’administration et la politique.


“Peut-on faire en sorte que
les dimensions physique,
sociale et numérique
soient mises au service
d’une ville à la fois
plus attentive à chacun,
et plus familière à tous?”


Un intéressant ouvrage aux éditions de « la fabrique des possibles » A télécharger en cliquant ici !

mercredi 3 août 2011

La mondialisation expliquée aux enfants

Mon neveux (7ans) admiratif devant quelques uns de ses jouets préférés... et contemplatif devant les étiquettes "made in" :
- Ah ça on peut le dire, les jouets chinois sont les plus beaux !

Il va falloir que l'on songe à lui expliquer la mondialsation ... déjà ... !

jeudi 28 juillet 2011

Marketing territorial

... C'est quoi le marketing territorial ? ... L'art de positionner une ville, une région un territoire sur le vaste marché mondial.

Ben en voilà une qui a été mûrement réfléchie. Osez les vins de bordeaux. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé !

mardi 26 juillet 2011

La folie a sa raison

" Un fou n'est pas quelqu'un qui a perdu la raison, mais quelqu'un qui a tout perdu sauf la raison. "

Magnifique autoportrait d'un fils, d'un peintre, d'un fou "L'intranquille" de Gérard Garouste.

mardi 19 juillet 2011

Carte postale

Les mollets nous chatouillent... et nous rêvons déjà de revenir fouler les chemins des corbières aux paysages si sauvages. Corbières sauvages nous rêvassons sur les courbes du GR36, sentier cathare.

... En attandant petite virée sur les pentes des pyrénées orientales... histoire de se dégourdir les jambes !

A bientôt les lecteurs, pour d'autres aventures !

Albi



Albi resta fidèle au Pape tout au long du conflit. Débutée en 1282 pour marquer le triomphe de l'Eglise romaine contre l'hérésie cathare, la basilique Sainte Cécile est un chef d'oeuvre gothique classé patrimoine mondiale de l'UNESCO.

Peyrepertus




La « Carcassonne céleste », haut comme une montagne, vaste comme une ville, Peyrepertus est le plus grand des châteaux cathares. Après sa chute, Saint Louis en fit la plus impressionnante place forte des Pyrénées.

Quéribus

 Quéribus, dernier château refuge des cathares ne succomba que onze an après Montségur. L'évêque cathare du Razès, Benoît de Termes s'y réfugia après 1229.


Le donjon de Quéribus restauré au XVème siècle présente quelques originalités architecturales. Son pilier central est décentré vers le sud est. L'historien Fernand Niel a étudié l'orientation générale du donjon et, calculant quel jour de l'année le soleil franchissait chaque fenêtre pour venir éclairer le pilier, il en conclut que Quéribus est une sorte d'horloge astronomique et zodiacale. La légende, s'emparant de l'Histoire, fit de Quéribus une des caches du Graal.

lundi 18 juillet 2011

Villerouge-Termenès



Voilà un château resté catholique et que rien ne prédisposait à entrer dans l'histoire du catharisme, s'il n'avait été le lieu de sacrifice du dernier Parfait d'Occitanie, Guillaume Bélibaste.

Dans la religion cathare, les parfaits et les parfaites, sont les «ministres» qui transmettent aux fidèles les croyances de l'Evangile. Cette désignation moderne de Parfait vient de l'expression « hereticus perfectus » qu'utilisaient les Inquisiteurs. Il ne s'y trouve donc à l'origine d'aucune connotation morale de perfection. Austère, exigeante, la religion cathare requiert de ses ministres, une exemplarité de tous les instants. Ils se doivent d'appliquer à la lettre les enseignements du Christ et des Evangiles. Ils refusent de prêter serment, s'obligent à dire toujours la vérité (on imagine les conséquences devant l'Inquisition !), à rejeter l'envie, la colère, la jalousie, les vices de toute nature. Ils ne versent ni le sang des hommes, ni celui des animaux. Totalement non violents, pas un seul ne prendra les armes pour se défendre.

Termes... la citadelle imprenable

On a du mal à croire, à la vue des maigres ruines qui surmontent une colline du vallon de Sou, que Termes put être cette forteresse « humainement imprenable » décrite par Pierre des Vaux de Cernay. Le très puissant Raymond de Termes, cathare, fils d'excommunié, figure parmi les grands défenseurs de l'hérésie.

En savoir plus en cliquant ici: les cathares et le catharisme

Minerve, terre de vignes

Le vignoble du Minervois est l’un des plus vaste du Languedoc Roussillon. Sur près de 15 000 ha de vignes, dont 5 000 ha destinés à la production de vins d’AOC, la palette très large de vins de table, de pays et de cépages se complète de trois AOC distinctes : l’AOC Minervois, l’AOC Minervois – La Livinière et le Muscat de Saint Jean de Minervois.

 
Le Minervois se présente comme un vaste amphithéâtre orienté plein sud, sur environ 50 km d’Est en Ouest et 30 km du Nord au Sud. Situé en piémont de la Montagne Noire, l’altitude peut varier de 50 m au bord du Canal du Midi et de l’Aude jusqu’à plus de 500 m sur les premiers contreforts montagneux. Cette situation géographique, ajoutée à la proximité ou l’éloignement de la Méditerranée, amène des variabilités climatiques assez importantes dans le Minervois. Ainsi, il n’est pas rare de constater des écarts de température de 3 à 4 degrés et des cumuls de pluviométrie pouvant varier de 500 à 800 mm annuels. Ce sont ces fortes variations, couplées aux natures très diverses des sols du Minervois, qui caractérisent ses terroirs et ses paysages.
 

Vendanges tardives, vin doux naturel, quelle différence ? Tout simplement dans le processus d’élaboration de ces vins d’apéritif et de dessert. Les vendanges tardives sont élaborées à partir de raisins vendangés très murs (en octobre voir novembre), aux environs de 20 ou 25° potentiels. Ils terminent naturellement leur fermentation aux environ de 15°, le reste des sucres composant la sucrosité de ces vins. Les vins doux naturel, comme le Muscat de Saint Jean de Minervois sont eux « mutés » à l’alcool (ajout d’alcool en cours de fermentation) pour stopper l’activité des levures aux environs de 15°, le reste des sucres non fermentés restant en « résiduel ».

En juin 1210, les Narbonnais demandèrent à Simon de Montfort d'investir le « nid d'hérétiques » de Minerve, pour des raisons fort peu catholiques: les vins du minervois concurrençaient ceux de Narbonne... Alors si déjà nous passons par là, dégustons les !

dimanche 17 juillet 2011

Les citadelles de l'hérésie

Cet été... voyage culturel en pays cathare.

Dès le début du XIème siècle souffle un peu partout en Europe Occidentale un vent de contestation sociale et religieuse. Le catharisme est le plus important de ces mouvements contestataires. Il se développe dans la seconde moitié du XIIème siècle et connaît une large audience auprès de la population langdocienne.

Il règne en effet au moyen âge un « climat de liberté » dans cette France du Sud. Le paratge influence les comportements sociaux. C'est l'idée que des personnes de classes sociales différentes peuvent posséder un honneur et une dignité comparables. Il ne s'agit pas encore d'égalité de droits, mais de respect de la personne, d'une égalité des âmes. Le servage n'existe pas en Languedoc. Le bourgeois peut devenir chevalier, les femmes ont le droit de commercer, et leur avis exprimé en public est pris en compte.

Les cathares rejètent l'église romaine et l'idée catholique d'un Dieu unique, créateur du Tout, de l'Homme et de son libre arbitre. Car pour eux, le Dieu d'absolue bonté qu'adorent les catholiques n'a pas pu vouloir pour sa créature les souffrances, les épidémies, les famines, les guerres, les injustices, la mort... Pour les cathares, l'homme n'est pas par nature un pécheur coupable que seule une grâce divine pourrait sauver. Leur dieu est lumière et ils pratiquent un culte solaire. Pour autant, les cathare sont chrétiens et se réclament du Christ et des Evangiles, principalement celui de Saint Jean.

A partir de juin 1209 démarre une répression armée contre les cathares. Une lutte ensanglantée de près de 45 années. Pour préserver ses biens et son autorité, l'Eglise déclare et prêche la guerre sainte dans toute la chrétienté. Les cathares trouveront refuge dans les citadelles de l'hérésie. Cette croisade dont les péripéties militaires se poursuivent jusqu'en 1255 aura pour conséquences directes le rattachement à la couronne capétienne d'une grande partie du Midi, ainsi que l'extinction quasi définitive d'une civilisation aux aspects originaux.

Les vacances

" C'est évident, il y a décélération collective. Les gens se rendent à la mer ou à la montagne, dans les sites naturels censés symboliser la majesté et la lenteur. Devant le sable et l'immensité, on croit faire l'expérience d'une intemporalité. Et pourtant un doute s'immisce: la mer où je me baigne serait-elle polluée? Les glaciers fondraient-ils? Tout le paradoxe de cette pause estivale, c'est qu'on s'en va chercher des oasis de décélération et qu'on s'aperçoit que le rythme de la globalisation les a contaminées. "

- Hartmut Rosa, sociologue -




vendredi 27 mai 2011

Concernés ?

Quand nous parlions de l'erruption volcanique et des pertes financières des compagnies aériennes, ils n'ont rien dit... ils n'avaient pas d'avion à prendre.

Quand nous débattions des radars, ils n'ont rien dit... ils n'avaient plus de voiture depuis longtemps

Et puis l'hiver est arrivé... ils n'avaient plus d'argent pour se chauffer... Nous n'avons pas su quoi leur dire...

Le Gouvernement a lancé en janvier 2010 le plan national de lutte contre la précarité énergétique dont l’objectif est de réhabiliter en 8 ans le logement de 300 000 propriétaires modestes. Il va nous falloir des idées pour aider aussi les locataires modestes.

L’amendement visant à inscrire dans le cadre de la loi la notion de précarité énergétique a été adopté dans la nuit du 5 au 6 mai 2010, lors de l’examen du Grenelle II.

Ce n'est pas qu'une mode, mais une réalité pour de nombreux ménages modestes.

J'ai accepté de nouvelles missions, celles de monter un nouveau programme partenarial de lutte contre la précarité énergétique sur notre agglomération. Il s'agit de reprérer les situations et trouver des solutions pérennes pour sortir les ménages modestes de la précarité. Une mission de solidarité et d'innovation sociale. Pour nous l'hiver est déjà là...

A savoir, 18% des ménages aux revenus les plus modestes doivent consacrer 15% ou plus de leurs revenus à se chauffer. Quand se chauffer rend très pauvre

Pas moins de 3,4 millions de ménages (13% de l'ensemble) sont considérés comme étant en situation de précarité énergétique en France. Ils consacrent un dixième ou plus de leur budget aux dépenses d'énergie, contre 5% en moyenne, indique un  rapport remis au gouvernement par Philippe Pelletier, président du comité stratégique du Plan bâtiment Grenelle (plan batiment). 70% de ces ménages appartiennent au quart des foyers les plus défavorisés et 55% ont plus de 60 ans. Les ménages vivant en milieu rural sont également surreprésentés. Les conséquences des difficultés à se chauffer sont multiples et peuvent conduire à des drames, liés en particulier à des appareils inadaptés. "La montée des charges énergétiques, mais aussi des loyers génèrent de profondes inégalités que ne compensent que partiellement les aides publiques", rappelle Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre dans son rapport annuel sur le mal logement.

Carton rouge pour le mal logement !  Signer en ligne la pétition

samedi 21 mai 2011

Silence ... Echo... et puis plus rien

Silence
Résonance

Soupir
Assoupi

Silence
Écho
Et puis
Plus rien

Musique
Rythme dansé
Rythme frappé
Rythme chanté

Soupirs
Respiration essoufflée

Echo
Et puis
Plus rien

Silencieuse mélodie
Rythme de l'écho
Et puis
Plus rien

Alouette

Alouette gentille alouette
Alouette … je te plumerai
Et la tête
Alouette
La tête dans le vent, le soleil et les étoiles
La tête ivre de poésie
La tête folle d'amour
La tête enragée, révoltée
Les cheveux dans le vent

Où sont tes pleurs?
Quelles sont tes peurs...

Splendide chant d'espoir...
Trace ma route

Alouette gentille alouette
Nous irons
dehors
par les chemins
Nous irons solitaires
Nous irons solidaires
chargés d'espoir
Nous irons dans le vent, le soleil et les étoiles
Nous irons ivres de poésie
Nous irons fous d'amour
Nous irons enragés en rangs rangés
Révoltés nous irons cheveux au vent
jusqu'à l'infini

Rien à dire ...

 
Envie d'écrire... et ne pas trouver quoi dire.
Envie de dire... et n'avoir rien à dire
Envie de partir... sans savoir où fuir

Envie de rien et tout à la fois

Rien à dire et tout se dire

Quand c'est noir, c'est noir
Quand c'est blanc, c'est blanc

Broyer du noir dans un trou noir
Brasser du vent sur une page blanche

Rien à entendre, rien à comprendre
Ce n'est rien ça va passer. Il suffit de tourner.

Il suffit...

Est-ce si simple? Certainement pas. La page est lourde d 'inquiétudes, d'incertitudes... La page est noire de questions sans réponses. Laisser filer le temps qui passe sans courir après la montre. Mais plutôt oser courir après ses émotions perdues. Chercher à tuer le temps... le temps que le temps passe, le temps d'une valse à mille temps... qui prend infiniment le temps de perdre son temps.

Il n'y a rien à faire. Que l'on perde ou gagne du temps... le temps file toujours à la même vitesse, toujours dans la même direction... Le temps file toujours de l'avant. Alors ne pas s'en faire et se laisser faire. Garder espoir et regarder droit devant. Avancer avec le temps qui passe et ne pas se retourner. C'est comme ça que lentement la page se tournera... Et finira par rester derrière soi.

Je ne suis pas le temps, mais je suis le tempo qui sème le vent. Le vent qui emportera la page vers d'autres horizons... des horizons lointains.

Ce n'est rien, ça va passer.


dimanche 8 mai 2011

Au pays du yahoo ...

Au pays du Yahoo, la révolte gronde. La situation économique est mauvaise, les fermiers sombrent dans la misère. L’État s’inquiète du soulèvement qui se prépare mais ne veut pas remettre en cause les privilèges des grands propriétaires qui le soutiennent. La solution : diviser le pays en deux peuples ennemis, dont l’un sera désigné comme responsable de tous les maux.
Brecht a écrit Têtes rondes et Têtes pointues en exil en 1936. Il fait de sa pièce une parabole grotesque et fantaisiste, une satire des théories raciales nazies et d’un antisémitisme en pleine expansion.

Texte de Bertolt BRECHT magnifiquement mis en scène par Christophe RAUCK Extrait vidéo

Et si on imaginait un instant que le prix de l'essence passait à 5€ le litre à la pompe... Comme ça du jour au lendemain ... Peut être pas si grotesque et fantaisiste.

« Comme Shakespeare, Brecht écrit sous les étoiles pour crier au monde qu’il croit aux histoires qui changent le cours de notre vie.»

vendredi 22 avril 2011

Pina... par Wim Wenders

Un très bel hommage à Pina Bausch en ce moment sur les écrans... A ne pas manquer !


Quelques archives documentaires en cliquant ici Pina Bausch

mardi 19 avril 2011

Il nous faudra encore beaucoup de soleil

« Il nous faudra encore beaucoup de soleil pour agglomérer les mots mystérieux de nos vertiges. En attendant, garder courage et continuer à marcher dans l'obscurité sans succomber à la peur de ne plus trouver le sol sous nos pieds. Résister à la tentation de se rassurer. Résister à l'attraction de la satisfaction immobile. Ne pas lier sa vie à la crainte sous le prétexte que vivre exigerait une certaine proximité avec la pénombre. Au contraire. Risquer le risque de la chute pour transmuer tout malheur en joie […] Sans se résigner, s'entêter à ramasser la sciure qui tombe sur le plancher des âmes, la garder précieusement au creux de la main puisque ce n'est que de cette sciure que peuvent naître les mots phosphorescents, vers luisants au milieu de la nuit, pour recomposer une cohérence, une cohésion, un sens, un axe, une force, sa force, son être ».

Wajdi Mouhawad.

Graffiteuse

Graffiteuse

Mettre le grappin sur les mots
Pour gratifier
Les gratte-papier
Gratinés

Graphorrhée gratis
Gratitude des friqués
Planqués dans leur gratte-ciel

Graphorrhée gracieuse
Gratte-cul des fliqués
Grattes-papier de paillassons
Graveurs d'échelons

Jeux de mots grand-guignolesques
de mots grandiloquents

dimanche 17 avril 2011

Poulet aux citrons confits

Ingrédients: 1 poulet fermier, 2 citrons, 1 citron confit, 1 oignon, olives violettes, huile d'olive, une petite racine de gingembre, ail

Piquer le poulet et introduire sous la peau les gousses d'ail. Badigeonner du jus d'un demi citron.

Dans une marmitte en fonte faire fondre l'oignon dans l'huile d'olive. Placer le poulet et arroser du jus de citron. Ajouter le gingembre coupé en lamelles + les olives + le citron confit coupé en tranches. Arroser d'un peu d'eau chaude. Laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant 1h30.

A servir avec du riz ou de la semoule à couscous agrémentée de raisins blonds.

A déguster en famille ou avec des amis sympas. S'il y a de la salade de fruits en dessert avec un sorbet au citron tout le monde est heureux !

vendredi 15 avril 2011

Heureuscope pour beauZamoreux

Ceci est une réponse à ma copine Tili qui demande si c'est vrai que les filles sont prêtes à croire à n'importe quoi... et même les horoscopes. P'têtr' pas les horoscopes... Mais sûr que nous prétendons gagner le gros lot aux heureuscopes ;-) D'ailleurs j'avoue, il m'arrive d'en écrire... Comme ça pour m'amuser. Voilà celui que j'ai écrit un jour à l'occasion d'un mariage... Et le pire c'est que ça a marché !!!!!

" Après vos faïençailles vous irez danser sous le soleil du pédaloponèse. Neptune en votre zérodiaque vous perdrez le gros lot au pipeaudrome. Votre couple arrivé à matourité vous ne rêverez pas de l'américhristmas, modèle de réussite pour tous ceux qui croient au Père Noël. Le jour de votre mariage, vous ouvrirez le bal d'un superbe slowiet (danse lente qui précède la mise en commun des moyens de reproduction). Vous ne galandoctrinerez pas sur votre régime marmottinal et votre foyer s'émerveillera de têtes blondes qui suceront des harengbars, cette friandise à base de caramel et de poisson séché, très populaire dans les pays nordiques".

Bises à toi Tili... avec tous nos voeux de bonheur ! Je te lis les lignes de la main quand tu veux ;-)

SDF

Ca n'arrive qu'aux autres. Y'a qu'à faut qu'on...
Ca n'arrive pas qu'aux autres...
et au milieu de l'hiver ça été mon tour !

Seule Dehors Frigorifiée
Silence Des Friqués
Silence Des Fliqués

La rue est télé surveillée... tété protégée
Et pourtant...
Personne n'a vu
Personne n'a remarqué que j'étais SDF
Silencieuse Déboussolée Fragilisée

Pourquoi moi, pourquoi toi, pourquoi elle, pourquoi nous !

PoUrQuoi ?!?

Parce que...

Ca n'arrive pas qu'aux autres... et ça m'arrive aussi, ça t'es arrivé, ça nous est arrivé.
Silencieux Débousssoulés Fragilisés
Sidérés Délirants Fatigués

Un jour au milieu de l'hiver, je suis tombée
Assise par terre... déboussolée

A ceux qui croient que ça n'arrive qu'aux autres...
Je mets en boucle la chanson d'Alain SOUCHON

" Tu verras bien qu'un beau matin fatiguée
J'irai m'asseoir sur le trottoir d'à côté
Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi
Assis par terre comme ça"

(à suivre)

mardi 12 avril 2011

Y'a quéqu'un ?

Z'êtes qui ? Répondez pas? Z'êtes p'têt sourds...
Savez pas entendre ? J'écrirai !

Répondez toujours pas... ?
Savez p'têt pas lire ?
Z'avez qu'à écrire !

Ecris!
Ecris et crie
Plus fOrt
EncOre PlUs fOrt
J'entEnds pAs !
EcrIs et CrIe !
EcrIs tOn nOm
PlUs fOrt
EncOre pLus fOrt
Ecris et crie ton nom !
Ton nom ton nom ton nom ton nom !

Z'êtes le silence...

Un jour par hasard, je me lance à l'eau... toute entière dans la blogosphère. Elle était si bleue, elle était si belle. Ecrire et crier mon noN !

... J'ai bien failli me noyer... C'est une longue et courte histoire à la fois. Une histoire éprouvante de poissons rouges venus m'agiter le bocal. Un bocal rond en dedans, carré en dehors et inversement.

C'était un jour au milieu de l'hiver ....

(à suivre)

jeudi 7 avril 2011

La Wormsa



On aime s'y ballader aux premiers rayons de soleil du printemps. Loin des transhumances touristiques, cette vallée est le plus bel exemple d'auge glaciaire des Vosges.

L'itinéraire peut être prolongé vers l'ascenssion du Hohneck.

mardi 5 avril 2011

L'imaginaire

J'imagine et j'erre
Je m'aère
J'aime l'air
J'imagine et j'erre
Vers l'imaginaire

J'imagine des vers
imaginaires

J'imagine à l'envers
des vers
en l'air

J'imagine à l'air
des vers
à l'envers

Je m'aère et j'erre
J'aime l'air
de la mer

J'imagine et j'erre
vers l'imaginaire
pour vous plaire
ma mère!

jeudi 31 mars 2011

Le travail, c'est quoi au juste ?

Le travail c'est l'aliénation diront les uns. Le travail c'est l'exploitation, l'épuisement...diront d'autres. Et pour certains le travail c'est motivant, passionnant, envoutant, enrichissant, épanouissant, enthousiasmant, enivrant, ... et tout ça peut être usant.

Et puis il arrive un jour où...

Un matin d'hiver, un matin ordinaire, la vie bascule à cause d'un arrêt de travail subitement survenu. Un arrêt renversant, sidérant, brutal, déroutant, troublant, émouvant, violent, stupéfiant, déboussolant, traumatisant ... Un arrêt pour cause de maladie subitement apparue, injustement survenue... Une maladie difficile à s'expliquer... elle n'avait pas prévenu...

En arrêt... Subitement aliénée à ne rien faire si ce n'est attendre que les traitements fassent leurs effets... que le repos fasse son travail. Effets désirés, effets secondaires, effets indésirables fréquents et peu fréquents. Alchimie de l'angoisse... sidérante attente.

Situation Difficilement Familière
Silence De Façade
Tempête émotionnelle

En arrêt... arrêt maladie. Au-delà? Je ne sais pas ce qui sera reconductible. Dans un monde toujours plus mobile, l'arrêt est signe de marginalité.

En arrêt, immobile
Contrat à Durée Déterminé
En marge
Libre de toute aliénation
Excepté cette dépendance vitale
qui me lie à ma carte vitale

Et la vie dans tout ça ? Garder courage et continuer à marcher sans succomber à la peur de ne plus trouver le sol sous nos pieds. Résister à l'attraction de la satisfaction immobile... C'est peut être ça le travail. Le travail d'une vie...

Lundi, l'arrêt prendra fin...


mardi 29 mars 2011

Intoxication de Harengbar dans le nord de l'europe

Incroyable intoxication au harengbar dans le nord de l'Europe. Cette friandise à base de caramel et de poisson séché, très populaire dans les pays nordiques est la cause d'une épidémie sans précédent. Les harengs ont été contaminés par les merlans en provenance du pédaloponèse, presqu'île du Sud de la Grèce, première productrice mondiale d'embarcations rapides, légères et non polluantes. « Mais l'activité touristique excessive déprime les poissons » explique un piscicologue. Ainsi, « les poissons merlancoliques ont migré vers les mers froides du Nord de l'Europe et contaminé les harengs. Des centaines de millions d'européens s'ouffrent d'éboulimie et ne peuvent s'empêcher de faire tomber des rochers au chocolat dans leur estomac. Le vieux continent connaîtra bientôt un problème de santé généralisé. Sous la pression, la société Harengbar en faillite dépose le bilan. Des milliers d'emplois sont menacés.
Un plan de reprise est en négociation avec un grand groupe pharmalieutique qui vient de mettre au point l'harassétamol seul médicament connu à ce jour pour lutter contre la grande fatigue des poissons.

Principe de précaution, ne mangez pas de poisson le 1er avril !

vendredi 25 mars 2011

Du pain et des jeux...

« L’assemblée nationale a adopté le 22 mars 2011 la proposition de loi relative à l'organisation du championnat d'Europe de football de l'UEFA en 2016. Dans la perspective de l'organisation par la France de cet évènement, ce texte vise à favoriser les opérations de construction et de rénovation des stades concernés en prévoyant que des aides publiques peuvent leur être attribuées quelle que soit leur forme juridique. Elle complète ainsi l'engagement pris par l'Etat de contribuer à ces opérations à hauteur de 150 millions d'euros. »

… A croire qu’il est plus simple de construire des stades plutôt que des logements sociaux !

jeudi 24 mars 2011

Golfe de Porto

 
Golfe de Porto

Aiguilles de Piana
L'accueil corse est à la hauteur de sa réputation ... rustique, et quoi qu'on en dise très chaleureux. Cette partie du sud de l'île est plus tournée vers la montagne que vers la mer. Le côtes sont en effet largement protégées (malheureusement ce n'est pas partout le cas)...  Nous partirons donc à la découverte du maquis en fleur (cistes, orchidées, genêts...), et prendrons le bateau pour admirer les falaises ocres et vertigineuses de la réserve de scandola.



Scandola

C'est à pieds et en transports locaux que nous avons choisi de découvrir la corse... une façon d'apprécier l'humour... et les convictions des habitants de l'île ... !
Nous passerons une soirée dans le charmant port de Girolatta accesible uniquement à pieds ou en bateau. Passé le flux des touristes de la journée, ce coin paisible est un petit coin de paradis.
  


Girolatta


mercredi 23 mars 2011

Chauffe chauffe Marseille !

Juin 2008... Nous partons en Corse... Avec un peu de retard mais toujours autant d'enthousisasme nous embarquons les lecteurs du web vers cette aventure.

Décidés à prendre le temps de savourer le voyage nous choisissons de rejoindre Marseille par le train et Ajaccio en bateau... Mythique port de Marseille et ses réputés conflits sociaux. Nous passerons au travers pour cette fois. Chauffe chauffe Marseille...! Texte écrit un peu plus tard sur fond d'inégalités sociales et sur un air de Brel.


Chauffe, chauffe Marseille !

T'as voulu voir Vierzon et on a vu Vierzon
T'as voulu voir Vesoul et on a vu Vesoul
T'as voulu voir Honfleur et on a vu Honfleur
T'as voulu voir Hambourg et on a vu Hambourg
J'ai voulu voir Hanver on a revu Hambourg
J'ai voulu voir Ta soeur et on a vu ta mère

Mais je te le dis, je n'irai pas plus loin !
TREVE DE PLAISANTERIES
32% des ménages n'ont pas de quoi se payer une semaine de vacances par an
Où sont passés les congés payés?

Je te préviens!
J'ai horreur de tous les flonflons, de la valse musette et de l'accordéon
ARRETEZ de danser !
7% des ménages n'ont pas de quoi posséder deux paires de chaussures

T'as voulu voir Paris et on a quitté Paris
A la gare Saint Lazare … Par Hasard
TAISEZ VOUS !
20% des ménages vivent dans un environnement trop bruyant

Mais je te le redis
CHAUFFE Marseille CHAUFFE !
Je n'irai pas plus loin
32% n'ont pas les moyens de maintenir leur logement à la bonne température
6% n'ont aucun mode de chauffe

Et je te préviens!
Chauffe Chauffe Chauffe !

La fête est finie !
D'ailleurs j'ai horreur de tous les flonflons, de la valse musette et du Fouquet's
Nous n'irons plus au bois
Les lauriers sont coupés
La belle que voilà
a tout ramassé

Prends garde à toi !
… … …
Ils n'ont jamais connu de lois
Illusion du progrès

CHAUFFEZ LES GARS!